c’est un état que je n’ai jamais connu

Un des copains de ma fille, 19 ans, m’a interpellé sur la table de massage que j’avais dans mon salon. J’ai expliqué que je faisais des séances Access Bars. Il m’a dit qu’il avait envie de faire une séance, qu’il était curieux. 
Je l’ai pris au mot et il s’est allongé sur la table, il était tard, 22h, mais bon, maintenant je gère les bougies. 

Il s’est un peu assoupi et à la fin il m’a dit : "c’est un état que je n’ai jamais connu, j’étais détaché de tout !". 
Il a senti tout le temps mes doigts sur les points des pieds et des mains, tout au long de la séance, alors que je n’y suis restée que quelques minutes au début. 
Il a vu des images, des dessins, comme si son ressenti se mettait en image sur le mur. 

Il a eu plus de sensations dans le coté gauche. Et de mon coté, l’énergie passait plus facilement sur les points de la tête coté gauche. J’avais du mal à sentir l’énergie sur les points coté droit, par contre quand je les trouvaient, c’était d’une puissance ! 
A son réveil il a dit : "c’est chelou, c’est inexplicable, je sentais comme un truc léger dans ma tête."

Une bonne heure après, il ne s’est pas senti bien. En fait durant la séance un souvenir de son enfance, un moment difficile est revenu. Son cerveau avait dû mettre une couverture dessus toutes ces années. Ce souvenir est donc remonté, ce n’était pas facile pour lui et il en a parlé à sa copine pour évacuer un peu.

Le lendemain nous en avons parlé, au tel, et il m'a dit avoir réalisé qu’il venait de faire la paix avec ce souvenir et qu’il avait fait le lien entre ce souvenir et les comportements qu’il avait aujourd'hui. 

Une belle expérience cette séance, j’en découvre de plus en plus ! 

5ème séance Access Bars

Pour Mr P. s’était sa 5ème séance.

Après sa dernière séance, il a eut beaucoup de changements dans sa vie. Alors je ne dis pas que Access Bars a tout influencé, mais qui sait ! 

Il s’est endormi après la 14ème minute. A son réveil il ne savait plus où il était et il m’a dit "je suis à des millions de kms, et je suis parti comme une fusée !". 
Il a ressenti beaucoup de légèreté et a senti comme du froid sur le front au niveau du 3ème œil. 

Au début de la séance, on fait "venir l’énergie" en posant les doigts sur les pieds et pendant toute la séance ça lui ai fait comme si j’avais laissé mes doigts sur ses pieds. 

C'est vrai qu'entre la première séance et la cinquième moi j'ai vu beaucoup de changement. 

partir-loin

Petite Er…. du matin, à 18h !

J’avais demandé à un copain de venir tester une séance d’Access Bars car il m’avait dit avoir une maladie dégénérative et je voulais voir ce que pouvait donner cette méthode avec lui. En plus, il était en pleine crise de lumbago. 
A peine allongé il a dormi, avec un doux ronronnement à chaque fois. 
Il a eu beaucoup de sursauts surtout des jambes.
 
Il m’a dit avoir eu des fourmillements dans la main gauche. La douleur de son dos s’est atténuée après la séance et elle est revenue plus tard. 
Je pense que son corps a pensé qu’il venait de passer une nuit de sommeil, car il a eut comme on dit "une petite érection du matin". Le pauvre il était gêné de me révéler ça, bien sur, avec ma curiosité ben j’ai voulu savoir. Sérieusement, je ne m’attendais pas à ça !  ahahaha

Une semaine après, il a m’a tel pour me dire qu’il avait besoin d’une séance. 
Cette fois, il a dormi en 3 périodes, plus courtes et m’a dit qu’il avait été conscient tout le temps. Ses jambes ont eut des spasmes assez impressionnant ! 

Au début de la séance, il m’a dit avoir senti que ses mains étaient lourdes. 
Il a ressenti les effets plus du coté droit de la jambe, là où il avait sa sciatique. 
Evidemment, il a retrouvé l’effet du matin, mais bon, il m’a que ça pouvait être à cause des traitements qu’il prenait. Ben oui quand même ! 

tournesol2

Mon vécu Access Bars

Moi aussi, depuis quelques semaines, je vis des séances Access Bars. 
J’ai rencontré une jeune femme, qui elle aussi a fait la formation Access Bars et nous avons décidé de faire un échange. C’est super de le faire sur les autres et encore mieux quand on le vit. 

Nous avons échangé 3 séances sur 3 semaines.

A la première séance j’ai cru que ses doigts me compressaient la tête sur les premiers points. Je suis partie vers les profondeurs de la relaxation pendant quelques minutes. J’ai vu des mini scénettes qui venaient, que j’avais l’impression de régler et qui repartaient. Impossible de me souvenir à la fin, pourtant cela avait été si clair pendant la séance. 

A la deuxième séance, dés qu’elle ma posé les doigts sur ce qu’on appelle "le 3ème œil", j’ai senti comme si mon front s’ouvrait jusqu’aux tempes, comme si cela s’ouvrait à l’énergie. 
J’ai eu encore des images et j’ai encore régler des choses et j’ai certainement pas encore fini (hihihi). 
Vers la fin de la séance, j’ai eu comme des impatiences dans les bras à en devenir désagréable. En fait, je sentais mes mains chauffer, comme de l’énergie qui voulait sortir et quand j’ai positionné les mains vers le ciel, cela s’est un peu apaisé. 

A la troisième séance, j’ai dormi plus profondément et j’ai eu la sensation que c’était pendant longtemps. J’ai noté moins de choses à partager. 
Toutes les séances ne sont pas les mêmes. 

J’ai l’impression de sortir du lit !

  Quand M. s’est mis sur la table, chez moi, à Anglet,  j’ai vu de suite qu’il avait l’habitude des séances de relaxation, mais il ne connaissait pas encore Access Bars. 
Il est parti très vite dans un petit sommeil et j’ai vite entendu un petit ronronnement.  Ses mains ont bougé.

A la fin de la séance il m’a dit "Que c’est trop bon !".
Je lui ai demandé ce qu’il avait ressenti. Il m’a dit avoir eu les ma
ins qui ont bougé et ressenti que sa main gauche était lourde. Il a senti comme des petites bulles qui lui remontaient du pied jusqu’à l’aine. 

Il m’a dit ensuite : "c’est plus relaxant que le massage californien !". Sa dernière phrase a été : "J’ai l’impression de sortir du lit !."                                  chat-qui-setire1

Avec le tel qui bipe c’est moyen !

J’avais vu un copain R. sur son lieu de travail, et il m’avait semblé un peu stressé. Sa fille devait aller à la fac à Bordeaux et ce départ n’était pas très facile à vivre. Et j’en sais quelque chose, l’année dernière c’était moi qui vivait cette situation.
Je lui dit que je fais des séances Access Bars, je lui explique les effets et ce que les expériences des personnes qui viennent essayer. Il me dit "ah c’est pour moi ça !".

On prend rdv pour 4 jours après (veille du départ de sa fille).
Il arrive et il me dit : "ah ben je ne suis pas stressé, je viens de prendre un bain !". Cool, je me suis dit ! 
Au début il a gardé les yeux ouverts et au bout de 30 minutes il s’est assoupi. 
Pendant la séance, son téléphone a bipé 2 fois, ce qu’il l’a réveillé et j’ai senti qu’il n’était plus dans la séance, mais plus sur "qui peut m'envoyer un message". 

A la fin, il m’a dit : "c’est reposant ton truc !".
Ce qu’il a ressentit pendant la séance : la mâchoire qui s’est crispée, une douleur à l’orteil droit, une compression au niveau des jambes et la sensation d’avoir les yeux gonflés. 
J’ai eu un doute sur l’efficacité de la séance, car une fois levé, il s'est jeté sur son tel pour voir qui lui avait écrit. Bon certes c'était importants (ok, je comprends) mais bon, ça l'a plus stressé qu'il ne l'était avant  ! 
Bonne expérience pour moi : demander aux personnes de mettre leur tel en mode avion ! Sinon je ne vois pas à quoi ça sert une séance Access Bars !

Séance à Capbreton

Je suis allée vers Capbreton, pour faire une séance au papa de Mr P., un monsieur de plus de 80 ans et atteint d’une leucémie et d’un début de Parkinson.
Une table était installée au milieu du salon. Un monsieur très gentil et très blagueur s’est couché sur la table. Avant je lui avais demandé de boire un verre d’eau, il m’avait dit : "pas trop alors". Je ne savais pas s’il avait l’habitude de beaucoup boire mais mon petit verre d’eau a fait des glouglous tout au long de la séance. 
Il s’est assoupi 30 secondes, et après s’en être aperçu est resté les yeux ouverts.
Il n’a eu aucune résistance pendant la séance. Après la séance, j’ai trouvé son visage beaucoup plus détendu.
Son fils m’a dit le lendemain qu’il avait très bien dormi la nuit après la séance et qu’il avait eu une douleur à la jambe qui avait disparu.

Je ne peux pas expliquer !

Le soir du 20 aout, j’ai demandé à un jeune homme, venu passé quelques jours à la maison, s’il voulait que j’essaie Access Bars sur lui. On en avait parlé plusieurs fois et je lui avais dit que s’il voulait je lui ferai une séance.
Il s’était blessé deux jours auparavant, luxation de l’épaule et à eu peur que je touche son épaule.
Il s’est allongé sur la table. A 20 ans, facile, les résistances ne sont pas très présentes, enfin même s’il m’a dit n’avoir "jamais fait quelque chose comme ça", il n’a pas résisté et n’a montré aucun signes de résistance.
J’ai fait la séance et quand j’ai eu fini je lui ai demandé ce qu’il avait ressenti.
Il avait l’air un peu perdu, ne comprenant pas trop ce qu’il s’était passé "je ne peux pas expliquer". En se relevant il a dit "j’ai mon épaule qui bouge". En fait, il a ressenti des picotements au bout des doigts et un tremblement dans son bras, et il avait l'impression que son bras bougeait !  Il a dit "J’ai comme de l’électricité dans mon épaule".
Il était content de cette séance et j’ai eu une autre expérience des effets de cette méthode de relaxation.

On était connectée !

Samedi matin, le 20 aout, j’ai senti que je devais parler à ma copine R. Je lui envoie un petit message sur FB et je lui dis : « regarde ce que je fais avec Access Bars, si tu veux essayer dis moi ». Sa réponse a été « tu ne peux pas mieux tomber, c’est ce dont j’ai besoin là tout de suite ».

On a décidé que j’allais la voir l’après midi pour une séance.
Comme elle fait des massages, elle avait une table chez elle. Ça c’était pratique.
Elle s’est allongée et j’ai commencé la séance. Dés que j’ai mis mes doigts sur son front, j’ai senti un transfert d’énergie, une connexion entre les deux super forte, impressionnant. C’est la première fois que j’ai ressenti ça, mon amie aussi l’a ressenti !
Pendant la séance R. s’est relaxée, elle a même eu deux petits ronronnements qui l’ont réveillé. Mes mains ont été brulante toute la séance et je perdais même la notion du temps, ne sachant pas si j’avais laissé mes doigts le temps prévu ou plus. De temps en temps elle faisait de grandes inspirations.
Après la séance, R. m’a dit qu’elle avait vu pleins de couleurs, sa mère, qu’il y avait une grande fête avec des ballons.
Elle m’a dit qu’elle sentait que les choses se mettaient en place dans sa tête.
En tout cas ça lui a fait du bien.

Ce n’était pas le moment !

18 août 2016.
T. est un jeune de 30 ans que j’avais connu il y a quelques années. On s’était vu la semaine d’avant pour reprendre contact et on a fait un deal, « je te coache et tu m’aides dans ma communication ». Le deal étant passé, il est dont revenu à la maison pour échanger. Nous avons discuté de ses projets, ses objectifs pendant une bonne heure et je lui ai proposé de faire une séance Access Bars. Il m’a dit ok.
A peine monté sur la table, j’ai senti qu’il n’était pas à l’aise et que cela allait être dur. Il faisait non avec la tête, bougeait les jambes, les mains. Il luttait car il voyait qu’il pouvait commencer à se relaxer. Il y a eu quelques micros secondes ou j’ai eu l’impression qu’il lâchait enfin, mais il ne voulait pas. il ne voulait pas dormir !
J’ai essayé de le faire respirer, de l’emmener faire un voyage dans un endroit où il se sentait bien, mais cela à peine fonctionné ! Au bout de 25 minutes, je lui ai demandé s’il souhaité arrêter et c’est ce que nous avons fait.
Il m’a quand même dit « c’est traître ton truc, ça m’a vidé ».
Il venait d’avoir une heure de coaching, peut être que Access Bars en plus c’était trop. C’est soit l’un soit l’autre, surtout que je l’avais un peu bousculé.
Je lui ai proposé de faire une autre séance quand il se sentirait prêt. C’était quand même un bon début.